Présentation

La naissance

L'idée du projet des Roues de la Soie naît pendant nos expériences cyclistes personnelles (Sam la Toscane et les Andes pour Maki), et nos rencontres (Elie rencontré par Maki). Entre la convergence de nos envies et un bon arrangement du timing (fin des études) plus rien ne peut nous empêcher de partir. Les idées virevoltantes - parfois un petit verre dans le nez il faut l'avouer - deviennent petit à petit concrètes, la récolte d'information se fait de plus en plus précise et voilà que nous achetons nos vélos, choisissons l'itinéraire et la saison de départ !

L'idée

Partir à vélo de Bruxelles, voir le Nord de l’Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie centrale Nous sommes partis le 20 octobre, nous "hibernerons" en Afrique du Nord en attendant la bonne saison pour passer les hauts monts de l'entrée de l'Asie, et puis mettrons le cap sur la Chine. De là Sam rentre en Belgique tandis que Mak continue avec Max qui le rejoint. Ensuite, pourquoi pas revenir en Transsibérien vers Moscou et boucler la boucle? L'itinéraire est tout à fait décidé à la grosse louche, nous nous accordons une bonne marge de liberté (ce que nous considérons essentiel pour vivre au mieux l'expérience), et la durée est encore inconnue (8 mois pour Sam, et 4-5 mois en plus pour Mak avec Max).

La raison

Amis de longue date, nous sommes tous les deux attirés par la rencontre des paysages et des êtres humains venant des 4 coins du monde. Nous sommes conscients de traverser une période de transition : à la sortie des devoirs étudiants et à l'aube de la vie d'adulte aux milles obligations, nous voulons partir plus loin, plus longtemps, pour créer de bons souvenirs, et observer le monde sous un nouvel angle. Conscients d'être né le cul dans le beurre, hissés par notre niveau de vie occidental, on a voulu pour le moins en profiter comme on a le loisir de le faire. En fait nous sommes certains que la richesse du voyage sera le volet socio-culturel : aller à la rencontre des populations et mieux connaître le monde dans lequel nous vivons et agirons. Et puis, pourquoi quitter une vie si séduisante ? On croit qu'on ne connait pas encore la raison exacte...Pour reprendre une phrase qu'on a bien aimé : « Un voyage se passe de motifs, il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait » (Nicolas Bouvier, Usages du monde)

A deux roues?

Le vélo est un moyen de déplacement simple, à vitesse humaine, à l'air libre. Le rythme idéal du voyage à vélo permet de bien découvrir les paysages et les gens. Il est en plus écologique, nous permet d'aller loin avec des moyens financiers limités, nous donne une manière humble d'aller vers les gens, sollicite la sympathie, la curiosité (ça on la déjà bien senti!), l'hospitalité (ce qui nous aide ;), et permet l'autonomie. D'autre part le défi physique est important à nos yeux : rien de tel que se poser dans un parc lointain quand on sait qu'il a été mérité.

Itinéraire

Nous vous invitons à cliquer sur l'onglet "Parcours" pour plus de détails. L’itinéraire a été déterminé en prenant en compte des saisons, de la topographie, des curiosités à visiter, et des situations politiques. 

Financement

Réflexions faites, nous avons choisi de ne pas faire appel à des sponsors comme il est courant chez les cyclo-voyageurs (trop de contraintes, beaucoup de travail, risque de déviation des intérêts personnels), nos économies personnelles représentent 100 % du financement.

La vie dans le voyage

Nous éprouverons des moments de doute, de tristesse, de peur, de bonheurs et nous aurons la chance de supporter à deux ces épreuves. Nous avons choisi tout de même de faire "tente-séparées" pour éviter de trop se bouffer le nez. Nous nous sentons capables de faire des concessions chacun, ce qui nous aidera. On est des nuls de la mécanique du vélo, mais une petite dose de débrouillardise fera sans doute l'affaire. Notre devise, murmurée par nos mamans : "Take care of each other".
Ce site relatera nos vagabondages d’une manière irrégulière et spontanée, bonne lecture à vous !